Et sinon, c’est quoi la permaculture ?

"Je pense qu'aujourd'hui le problème, le drame de l'humanité toute entière, c'est qu'elle ne sait pas qu'elle dépend de la nature et que si la nature meurt, l'humanité meurt, c'est tout."


Cette citation de Mr Pierre Rabhi ne peu pas être plus d'actualité, si à cela nous rajoutons la démissions de Mr Hulot du gouvernement pour qui, je cite :

"La seule utopie, c'est de reproduire en permanence, un modèle qui n'est pas la solution et qui reproduit les même effets."

Si vous parcourez ce blog, j'estime que vous déjà êtes conscient de l'urgence écologique quand laquelle nous sommes, j'en parle déjà dans un précédant billet, aujourd'hui je ne vient pas une fois de plus essayer de faire un état des lieux, mais au contraire de vous parler de solution.
Aujourd'hui nous allons parler de ce nouveau mots à la mode et qui malheureusement n'est pas souvent très bien interprété, aujourd'hui nous allons parler de la permaculture !

Les origines de la permacultures.

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la permaculture n'est pas ancienne, à l'échelle de notre civilisation c'est même un concepte récent.

En 1970, Bill Mollison et David Holmgren décrivent un système intégré et évolutif, d'espèces végétales et animales pérennes ou auto-suffisantes utiles à l'homme, le mot permaculture vient d'être employé pour la première fois. En 1978 ils publient le premier livre traitant du sujet Permaculture One.

La permaculture c'est quoi ?!

Une définition plus récente de la permaculture, reprend un grand principe du livre Permaculture One et ce concentre essentiellement sur celui-ci :
Paysages consciemment conçus de manière à immiter les modèles et relations de la nature, tout en produisant une abondance de nourriture, de fibres et d'energie pour répondre aux besoins locaux. Les personnes, leurs batîments et la manière dont ils s'organisent sont essentiels à la permacultures. Nous passons ainsi d'une vision d'une agriculture permanente et durable à une culture permanente et durable.

Photo par Felipe Santana / Unsplash

Une histoire de design, mais pas seulement !

Nous venons de le voir, la permaculture est un système de conception basé sur une éthique et des principes qu'on peut utiliser pour concevoir, mettre en place, gérer et améliorer toutes sortes d'initiatives individuelles, familiales, et collectives en vue d'un avenir durable.

En gros, ce système rassemble les compétences et les modes de vie divers, qui doivent être redécouverts et developpés pour nous permettre de passer de consommateurs dépendants à producteurs responssables, ce n'est pas donc seulement une histoire de paysages, de techniques de jardinage bio, d'agriculture durable ou de batîments écoénergétiques en tant que tel, mais bien un concepte qui peut être utilisé pour concevoir, mettre en place, gérer et améliorer ses efforts, ainsi que tous les autres efforts déployés par les individus, les ménages et les communautés pour un avenir durable.

Comment bien souvent de tels concept vivent grâce aux personnes, pour la permaculture c'est un véritable mouvement qui commence à toucher nos terres.
Bien entendu, la permaculture n'est pas bien vu et supportée par les gouvernements et les lobbies, mais par ces gens qui réorganisent leurs vies et leurs travails autour des principes de la permaculture dans le but d'un avenir durable. Dans ce sens nous voyons de plus en plus de petits changements locaux, qui, directement ou indirectement, influencent l'environnement de manière plus large.

La Fleur permaculturelle.

Je voulais partir sur un résumé des concepts et principes de la permaculture, mais ce travail à déjà été réalisé, je vous donne donc un lien où vous trouverez ce résumé tiré du livre Permaculture Principles & Pathways Beyond Sustainability de Davis Holmgren.

L'essence de la Permaculture (FR)